Jeudi 11 août

UN QUARTE, UN GAGNANT… Les jours se suivent et se ressemblent ! Hier, outre le Quarté + indiqué en cinq chevaux dans le désordre, nous attirions l’attention vers Gare à Toi Pena à Langon (3,00 € / 1,70 €)

ENGHIEN (R1C7) – Prix de la Concorde – Départ : 20 h 15

  • Notre choix : EILEEN (9) et FARRELL SEVEN (6) puis Crack Atout (2), Déesse Noire (7), Doux Parfum (12), Dassero (1), Dénicheur du Vif (11) et Dreamer Boy (8)
  • EILEEN (9)

Assez « discrète » durant la période hivernale, la pensionnaire de Romain Derieux affiche une bien meilleure réussite avec le retour des « beaux jours »… Dauphine de l’estimé Kennedy le 1e avril à Paris-Vincennes, elle veillait à s’imposer par deux fois dans la foulée, dont une fois sur le parcours qui nous intéresse aujourd’hui. Plaisante en dernier lieu, sur ce même tracé, dans l’ombre de Fine Colline et Diégo de Cahot, elle se définit telle une légitime prétendante aux premières places.

ENGHIEN (R1C5) – Prix de la Porte d’Italie – Départ : 18 h 53

  • Notre choix : Gold Mencourt (3)

DAX (R2C8) – Prix G. de Villatoya – Départ : 13 h 20

  • Notre choix : Izana Béré (5)

CHATEAUBRIANT (R3C1) – Prix Pierre Lefeuvre – Départ : 12 h 05

  • Notre choix : Galant de Celland (2)

CHATEAUBRIANT (R3C8) – Prix d’Eté – Départ : 15 h 53

  • Notre choix : First du Bois (15)

DEAUVILLE (R5C1) – Prix de Perseigne – Départ : 17 h 55

  • Notre choix : Joyeuse Sage (16)

Direction la Côte Normande et la « fibré » de Deauville en cette fin d’aprés-midi. Dans un premier temps, je serais associée à Chubasco (311), un pensionnaire de Christophe Lotoux qui effectuera son retour à la compétition. En effet, il n’a pas été revu depuis sa quatrième place acquise ici-même début avril. Je redoute qu’il puisse « manquer » pour finir. Dès lors, je le considère plutôt tel un trouble-fête, susceptible de s’octroyer une allocation en retrait.

Dès lors, je le considère plutôt tel un trouble-fête, susceptible de s’octroyer une allocation en retrait.

Il convient cependant de le suivre pour d’échéances à venir. Concernant Sea Oscar (809), sa tâche me semble délicate. Courageuse certes, l’élève de Gwendolina Gadbled tarde à ouvrir son palmarès. Dans ce lot touffu, nous allons guetter le moindre faux pas de concurrents en vue, en espérant pouvoir en profiter…

Bon jeu, à demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s